L’apport personnel

Construire ou racheter un hôtel demande un apport financier minimum (entre 20 et 40%) du montant global de l’investissement. A la fois pour rassurer les co-financeurs mais aussi pour assurer un fonctionnement quotidien serein de l’exploitation.

Une construction et une gestion d’hôtel ne sont pas un long fleuve tranquille. Les imprévus financiers jalonnent souvent l’histoire de vie d’un entrepreneur.

Equilibre et cohérence sont essentiels à la réussite.

Dans le cadre de travaux de rénovation et modernisation, un bilan et un cash-flow suffisant permettent de valider un financement sans apport.

apport personnel
partenaires financiers

Les partenaires financiers

Une multitude d’intervenants peuvent vous permettre de finaliser le montage de votre projet. Ils peuvent intervenir en capital, en compte courant ou en garantie financière.

Leur participation et rémunération varient en fonction de leur prise de risque et de leur objet.

Nous les avons classés en 3 catégories :

  • Les Classiques: banques, familles et amis
  • Les Institutionnels: BPI et CDC

A interroger pour chaque dossier en complément de votre banque.

Consultez www.bpifrance.fr

  • Les Financiers: fonds d’investissements hôteliers, investisseurs privés, courtiers

Un nouvel arrivant sur le marché le Crowd Founding. A suivre ….

Les aides & subventions

Les entreprises du secteur tourisme dont l’hôtellerie, les hébergements de courte durée (gîtes, meublés de tourisme, etc.) ou l’hôtellerie de plein air peuvent bénéficier de soutiens financiers et techniques.

L’objectif est de permettre au secteur de faire constamment évoluer son offre.

En règle générale, elles concernent la création ou la modernisation de l’offre, la mise aux normes (incendie, classement, handicapé …), l’amélioration de la qualité de la prestation, l’intégration d’une démarche qualité ou environnementale ou le développement commercial de l’activité.

Ces aides peuvent prendre la forme de subventions à l’investissement, d’aide au conseil, de prêts participatifs ou de réductions et d’exonérations d’impôts. Attention !!! Elles ne sont jamais rétroactives. Les financeurs sont institutionnels : l’Europe, l’Etat, la Région ou le Département.

D’autres organismes peuvent également intervenir en fonction de la nature des investissements envisagés.

Elles dépendent, également, de l’activité exercée et de la forme juridique de l’entreprise.
Les aides mises en place pour soutenir ce secteur concernent toutes la modernisation et le développement de l’activité.

Tous les projets et villes ne sont pas forcément éligibles.

Pour plus d’informations, contactez en amont de votre projet le représentant tourisme de votre CCI ou Communauté de Communes ou de Pays.

Consultez www.les-aides.fr